Il existe très peu de médicaments sous ordonnance permettant de perdre du poids et légalement vendus en France.

Cela signifie que les autres médicaments anti-obésité non autorisés à la vente n’ont pas reçu l’agrément de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), en raison de leur inefficacité et de leur dangerosité.

Les médicaments illégaux pour perdre du poids sont particulièrement dangereux pour la santé et doivent donc être évités.

La molécule Orlistat est vendue sous différents noms dont Xenical et Alli. Tout en étant associé à un programme général pour maigrir, alliant régime alimentaire et activité sportive, cette molécule permet de perdre efficacement du poids. L’Orlistat s’adresse uniquement aux personnes souffrant d’un surpoids élevé ou en situation d’obésité.

Afin de prescrire en toute sécurité ce médicament, une consultation médicale est nécessaire pour que votre médecin puisse vérifier votre IMC.

Ainsi, si un site internet vous propose la vente de médicaments pour perdre du poids sans ordonnance médicale, c’est le signe que ce sont probablement des contrefaçons. Acheter de tels produits peut mettre sérieusement en danger votre santé.

Pourquoi les comprimés pour perdre du poids illégaux sont dangereux ?

Par définition, les médicaments non autorisés à la commercialisation ne rencontrent pas les critères définis pas l’ANSM. Ils peuvent donc être potentiellement dangereux et constituer un risque non négligeable pour la santé du patient.

Les comprimés illégaux peuvent :

  • Contenir des substances non sécurisées ou interdites
  • Causer des effets secondaires graves et dangereux pour la santé
  • Interagir avec d’autres médicaments et provoquer des effets secondaires graves
  • Être inefficace

Quelle efficacité ?

Les comprimés n’ayant pas obtenu l’autorisation d’être distribués sur le marché ne sont pas soumis au même contrôle, il est donc impossible de vérifier leur efficacité. Cela signifie qu’en achetant de tels médicaments, il y a un risque non négligeable que vous dépensiez de l’argent pour rien et qu’ils ne vous apportent aucun bénéfice.

Les sites internet qui vendent des traitements pour perdre du poids illégaux avancent régulièrement l’argument que vous perdrez du poids très rapidement. C’est un signe qui doit vous alerter sur la fiabilité des composants se trouvant dans le médicament.

Médicaments illégaux pour perdre du poids et effets secondaires

Ces derniers années, plusieurs cas tragiques relatifs à la prise de tels comprimés ont été relayés par la presse.

Les effets secondaires connus peuvent grandement varier, et éventuellement causer des dommages permanents ou entraîner le décès du patient.

Les effets secondaires les plus connus (mais non exhaustifs) incluent :

  • Augmentation inhabituelle de la température du corps car le métabolisme augmente sa rapidité
  • Infection urinaire
  • Insuffisance rénale
  • Maladie cardiaque
  • Arythmie
  • Hypertension artérielle
  • AVC
  • Attaque cardiaque
  • Maux de tête
  • Convulsions
  • Et même psychose

Evidemment, les médicaments officiels peuvent aussi entraîner des effets secondaires chez certains patients. Cependant, ces derniers ont été contrôlés grâce aux essais cliniques et sont expressément détaillés dans la notice patient.

Si un médicament constitue un risque potentiel pour la santé, l’ANSM n’autorisera pas sa mise sur le marché ou il sera prescrit sous de strictes conditions médicales. Ces précautions permettent au patient de prendre les traitements médicaux concernés en connaissance de cause.

Médicaments illégaux pour perdre du poids et substances interdites

Les médicaments non autorisés à la vente peuvent contenir des substances interdites. Les médias relaient régulièrement des incidents relatifs la prise de substances dangereuses pour maigrir. Les exemples sont multiples et on peut citer par exemple le cas de cette jeune anglaise décédée après avoir ingurgité des pilules achetées sur internet à base de dinitrophénol. Ce médicament, plus connu sous l’expression de DNP est utilisé à la base comme fertilisant pour plante ou pesticide. Si cette substance est prise pour perdre du poids, elle peut être mortelle. Il est essentiel de se rappeler qu’il est interdit de vendre du DNP pour la consommation humaine.

Ainsi, tout site internet vendant ce produit en tant qu’aide pour maigrir doit être évité. Si vous suspectez un site internet de proposer à la vente de tels types de produits, vous pouvez avertir l’ANSM.

La substance sibutramine a été interdite en Europe en 2010 car elle peut provoquer des attaques cardiaques et des AVC.

Le risque d’acheter des médicaments contrefaits peut aussi résulter dans le fait que toutes les substances contenues dans le médicament ne soient pas indiquées. Il est courant de trouver dans les produits contrefaits des stimulants, des diurétiques ou des antidépresseurs.

Des niveaux élevés d’ingrédients spécifiques comme la caféine ou l’orange amère peuvent avoir des conséquences négatives sur les maladies cardiaques. Consommer ces ingrédients peuvent provoquer des effets secondaires non désirés tels que ceux décrits plus haut dans le texte.

Médicaments illégaux et contre-indication

Avant que votre docteur vous prescrive un médicament, il vérifiera toujours le risque de contre-indications. Ces dernières peuvent inclure toute maladie dont vous souffrez ou certains traitements médicaux que vous prenez déjà. Ces informations primordiales pour votre santé ne seront pas prises en compte si vous achetez des médicaments pour maigrir illégaux ou contrefaits.

Votre sécurité est la priorité

Si vous souhaitez acheter des remèdes à base de plantes, penser à vérifier les logos officiels et à demander conseil auprès de votre médecin. Si vous envisagez de commencer un programme de perte de poids, la prise d’un traitement médical peut vous aider. Mais ce dernier doit vous être prescrit par votre docteur. Il pourra surveiller votre traitement et vous conseiller afin de perdre efficacement du poids, sans prendre de risques pour votre santé.

En outre, n’oubliez pas que maigrir doit se faire sous le cadre d’un programme complet, alliant régime alimentaire, pratique sportive et prise éventuel d’un traitement médical.