Pour les personnes essayant de perdre du poids, il est particulièrement tentant de penser que cela peut se faire rapidement et facilement. De nombreuses méthodes proposant des raccourcis pour maigrir, particulièrement populaires, vous assureront d’avoir des résultats très rapides.

Cependant, dans la majorité des cas, ces méthodes ne sont pas aussi efficaces qu’elles ne le prétendent. Et même si elles fonctionnent, les effets seront généralement de courte durée.

Maigrir n’est pas une science exacte. Il existe de multiples écoles de pensée élaborées par des “spécialistes” de la nutrition. Beaucoup de théories feront l’objet de succès et de déconvenues. Un spécialiste vantera telle méthode, alors que d’autres seront opposés à cette idée. Et ainsi de suite.

La conséquence est que beaucoup de personnes souhaitant perdre du poids entendront des informations contradictoires et seront perdues quant à la bonne méthode à adopter.

D’ailleurs, il est essentiel de se rappeler que nous avons tous des morphologies différentes. Et ce n’est pas parce qu’un type de régime est efficace sur certains, que cela sera le cas pour tous.

  1. Théorie 1: Eviter les glucides
  2. Théorie 2: Manger des produits allégés
  3. Théorie 3: Supprimer les sucreries
  4. Théorie 4: Ne pas dîner tard
  5. Théorie 5: Ne pas petit-déjeuner
  6. Théorie 6: Pratiquer beaucoup de sport
  7. Théorie 7: L’eau brûle les calories
  8. Théorie 8: Adopter le régime de mon ami(e)

Théorie 1: Lorsqu’on souhaite maigrir, il faut éviter les glucides

Cette théorie a commencé à être particulièrement populaire en raison du succès du régime Atkins, qui consiste à éviter les glucides pour privilégier des aliments riches en protéines comme de la viande, des oeufs ou du fromage. A l’origine, aucune limite n’avait été fixée quant au nombre de protéines à consommer (ce n’est plus le cas aujourd’hui).

Plusieurs études sur le sujet ont essayé de déterminer l’efficacité d’une telle approche diététique. Une étude en particulier, réalisée par le New England Journal, a noté que bien que les régimes faibles en glucides apportent rapidement des résultats (3-6 mois), les bénéfices sur le long terme (après 12 mois) ne sont pas différents des personnes suivants un régime faible en graisses. Ce constat suggère qu’il est plus probable de reprendre du poids après avoir suivi un régime faible en glucides.

Les glucides contiennent moitié moins de graisse par gramme, et sont une source vitale d’énergie et de nutrition. C’est pourquoi il est recommandé qu’un tiers de la nourriture ingurgitée dans une journée inclut des glucides. Les fibres à l’intérieur des glucides peuvent aussi aider à ne pas avoir rapidement faim et à réduire les tentations de grignotage.

La plupart des calories se trouvant dans les féculents appartenant à la famille des glucides provient de ce que nous ajoutons. Cela peut être le fromage ajouté dans un sandwich, la sauce déjà prête pour les pâtes (sucre ajouté) et les pommes de terre frits dans l’huile.

Pour perdre des kilos et ne pas les reprendre, les glucides riches en fibre comme le pain complet, le riz ou les pâtes complètes ou les pommes de terre au four avec leur peau sont recommandées. Il est aussi essentiel de faire attention à ce que vous ajoutez et de prendre en compte des alternatives plus équilibrées.

Théorie 2: Manger des versions allégées de votre nourriture vous fera maigrir

Pas nécessairement. Echangez vos aliments préférés pour leur version allégée peut sembler un raccourci facile à suivre pour perdre rapidement du poids. Mais en réalité, les bénéfices seront faibles.

Les aliments gras sont appréciés car les graisses rendent les aliments savoureux. Si vous retirez ces graisses, vous affectez le goût. C’est pourquoi, afin de maintenir un goût similaire, les fabricants alimentaires augmentent la quantité de sucre. Par conséquent, manger des produits allégés n’est pas nécessairement une bonne idée. Un autre astuce est d’ajouter du sel. Or, la plupart d’entre nous mangeons déjà en excès.

Les aliments allégés seront vendus comme contenant au moins 30% de graisses en moins que la version classique. Par exemple, un produit ayant une importante composition en graisses comme le fromage aura toujours beaucoup de graisses, même dans sa version allégée. Au final, ce n’est pas une option faible en graisse.

L’alternative est donc de contrôler la quantité de ce que vous mangez. Cela signifie qu’il est préférable d’acheter les aliments avec leur niveau normal en graisses (et avec tout leur goût), mais d’en manger moins.

Si vous décidez d’acheter les versions allégées de vos aliments préférés, prenez le temps de vérifier les informations nutritionnelles et de notamment contrôler que la réduction du niveau de graisses n’est pas compensée par des sucres ajoutés.

Théorie 3: Arrêter toutes les sucreries est la clé pour maigrir

Consommer en excès des sucreries (aliments se composant d’un taux élevé de sucres ou de graisses saturées) peut évidemment favoriser la perte de poids et compliquer toute tentative de maigrir. Mais est-ce que le fait d’arrêter totalement la consommation de ce type d’aliments est suffisant pour perdre des kilos ?

Un régime alimentaire équilibré consistera à manger de tout, mais de manière modérée. Un tel régime ne sera pas remis en cause par la consommation occasionnelle de sucreries. Cela vous aidera à tenir sur le long terme et à ne pas céder à la tentation, au contraire d’un régime trop stricte.

Lorsqu’une personne réduit le nombre de calories consommées, le niveau de leptines (une hormone qui régule la faim) diminue et c’est ce qui explique que la sensation de faim s’accroît. S’accorder parfois un petit écart permet d’augmenter le taux de leptines et de stopper la sensation de faim.

Théorie 4: Dîner tard le soir fait grossir

L’idée selon laquelle dîner après 20h peut favoriser la prise de poids a été discréditée par plusieurs études. Une calorie a la même valeur, peu importe l’heure à laquelle elle est consommée.

En fait, le problème est généralement ce que les personnes mangent le soir. En général, on est moins enclin à préparer son dîner et la tentation est plus grande de faire réchauffer un plat surgelé, de grignoter quelque chose de commander un plat à emporter. Les chips, le chocolat, la glace ou les plats à emporter tendent à contenir une quantité plus grande de graisse, de sucre ou les deux.

Si vous avez tendance à dîner ce type de plats ou snacks le soir, il est vivement conseillé de changer vos habitudes alimentaires afin d’avoir un régime alimentaire équilibré.

Théorie 5: Ne pas prendre de petit-déjeuner est une bonne idée pour maigrir

Les personnes prenant un petit-déjeuner équilibré auront moins de difficulté à gérer leur poids.

En plus d’accentuer la sensation de faim, manquer son petit-déjeuner ou un autre repas feront chuter le taux de sucre dans le sang. Cela peut provoquer de la fatigue et de l’irritabilité. Le métabolisme ralentira afin de conserver l’énergie restante.

En outre, le fait de sauter son petit-déjeuner vous donnera envie de manger par la suite des aliments plus denses en sucre et en graisse, afin de compenser les plats que vous avez manqué. Enfin, comme le métabolisme sera en mode “conservation d’énergie”, il devra produire plus d’effort pour conserver les calories déjà stockées dans le corps.

Manger à intervalle régulier tout au long de la journée, en quantité raisonnable et de manière équilibrée, peut réellement aider les personnes concernées par leur poids. Vous vous sentirez mieux et cela vous aidera à contrôler d’éventuels changements d’humeur.

Théorie 6: Une pratique sportive importante est l’unique façon de perdre du poids

Il existe bien sûr de nombreux bénéfices pour la santé à pratiquer régulièrement du sport. Cependant, il est extrêmement difficile de maigrir uniquement en pratiquant une activité sportive.

L’OMC recommande 150 minutes d’activité physique modérée par semaine pour un adulte en bonne santé. Mais pour perdre du poids, vous devrez augmenter ce temps. Une étude de The Royal Society of Public Health a montré que 22 minutes de course permettait de brûler le même nombre de calories que celles se trouvant dans une barre de chocolat. 43 minutes de sport permet de brûler l’apport calorique équivalent à un quart d’une grande pizza.

Pour perdre du poids, il sera nécessaire de brûler plus de calories que celles consommées. Le moyen le plus efficace pour atteindre cet objectif est de combiner une activité physique avec le bon régime alimentaire.

Faire du sport dans l’espoir de maigrir ne doit pas forcément inclure de l'haltérophilie ou courir 20 kms par semaine. Marchez à vive allure, dancer et tondre le gazon sont aussi des activités bénéfiques pour la santé.

Bien sûr, pratiquer une activité physique intense et régulière vous permettra de brûler plus de calories qu’une pratique sportive modérée. Mais la clé est que le sport entre dans votre routine et pour quelqu’un qui n’est pas habitué, il est recommandé de commencer à son rythme. Il n’est donc pas conseillé d’avoir un objectif trop élevé.

Théorie 7: Boire de l’eau permet de maigrir.

Bien que le monde scientifique ait pu démontrer que la consommation d’eau peut accélérer la dépense des calories, les conséquences sont minimes.

Cependant, s’hydrater est vital pour rester en bonne santé et boire de l’eau plutôt que des boissons sucrées est un moyen efficace pour éviter une consommation excessive de sucre.

Il est aussi possible de confondre la soif avec la faim et l’eau peut vous permettre de ralentir l’envie de manger. Ainsi, la prochaine fois que êtes tenté par un snack, buvez un verre d’eau pour passer cette envie.

Théorie 8: Si un régime a fonctionné pour l’un de mes amis, il fonctionnera sur moi

Comme déjà évoqué dans le texte, nous avons tous des morphologies distinctes, des métabolismes différents et un état de santé plus ou moins bon. C’est pourquoi, si un régime alimentaire fonctionne très bien pour une personne, cela ne signifie pas qu’il fonctionnera pour tous. Certaines personnes ont un mode de vie plus actif ou ont des emplois exigeant une activité physique plus importante. L’âge et la génétique sont aussi deux facteurs à prendre en compte.

Si souhaitez perdre du poids ou si vous envisagez suivre un régime, parlez-en à votre docteur. Il sera à même de discuter avec vous des différentes options qui existent et pourra établir un plan vous aidant à perdre les kilos nécessaires.

Si votre poids devient un risque pour votre santé, votre docteur pourra vous prescrire un médicament adapté qui vous aidera à maigrir, en parallèle du suivi d’un régime alimentaire et d’une pratique physique.