MaladieChlamydiaGonorrhéeSyphilisVerrues génitalesHerpès génitalTrichomonase vaginalis
 Type Bactérienne Bactérienne Bactérienne Virale Virale Parasitique
Symptômes fréquents chez la femme*Douleurs urinaires ou abdominales, règles plus douloureuses, saignements après un rapport sexuel ou entre les règles, sécrétions vaginales.Douleurs ou brûlures urinaires ou vaginales, règles plus abondantes, saignements après run rapport sexuel ou entre les règles (rare), sécrétions vaginales (vertes ou jaunes).

Stade primaire (dans les 10 à 90 jours après infections): chancre sur les parties génitales. 

Stade secondaire (dans les semaines qui suivent la disparition des premiers symptômes): mal de gorge, éruption cutanée, gonglement des glandes, petites verrues sur les parties génitales. 

Petites bosses rondes dans le vagin, le col de l'utérus, la zone anale ou le haut de la cuisse.Cloques ou plaies sur les parties génitales, l'anus ou  le haut des cuisses, douleurs urinaires, sécrétions vaginales. Changement de la consistence, de l'odeur et de la couleur des sécrétions vaginales, douleurs pendant un rapport sexuel ou pendant l'urination, douleurs abdominales ou sensation d'irritation autour du vagin.
 Complications**Maladie inflammatoire pelvienne, Pelvic inflammatory disease, cervicite, infertilité.Maladie inflammatoire pelvienne, infertilié.Stade final (mois ou années après avoir contracté l'infection): AVC, paralysie, perte de vue permanente ou de l'audition, défaillance cardiaque, démence, perte des fonctions motrices, décès. Difficultés urinaires, problèmes pendant la grossesse. 

Problèmes pendant la grossesse dont une augmentation du risque de fausse couche.

Parfois, les plaies peuvent être touchéesc par une infection batérienne, ce qui favoriser la propagation de l'infection à d'autres parties du corps. 

Naissance prématurée si la patient est enceinte, augmentation du risque de contraction d'autres infections.
 Symptômes fréquents chez l'homme*Douleurs pendant l'urination, sécrétions provenant du pénis, douleurs testiculaires.Douleurs ou brûlures pendant l'urination, prépuce enflamé, douleurs testiculaires (rare), sécrétions du pénis blanches, jaunes ou vertes. Comme ci-dessus.Apparition de petites croissances sur ou autour du pénis, du scrotum ou de la zone anale ou sur le haut des cuisses.Ampoules ou plaies sur ou autour du pénis, de l'anus ou sur le haut des cuisses, douleurs pendant l'urination. Sécrétion pénienne, augmentation de la fréquence urinaire, douleurs, gonflement ou inflammation autour du bout du pénis, douleur pendant un rapport sexuel. 
 Complications**Urétrite, epididymite, infertilité.Infection des testicules ou de la prostate, chute de la fertilité.Comme ci-dessus. Douleurs urétrales, notamment au moment d'uriner.Diffusion de l'infection si une bactérie infecte les plaies.Risque de contracter une autre STI. 
Est-ce que l'infection peut être asymptomatique? Oui. Environ 50% des cas masculins et 80% des cas féminins ne développeront pas de symptômes. Oui. A peu près 10% des cas masculins et 50% des cas féminins sont asymptomatiques. Normalement non, mais les symptômes apparaissant lors du stade primaires peuvent être bénins et passer inaperçus.Oui. L'infection peut se développer sans que des symptômes n'apparaissent.  Oui. Les symptômes peuvent parfois apparaître après un certain temps. Oui. Jusqu'à 50% des cas seront asyptomatiques.
 Modes de transmissionRapports vaginaux, oraux, anaux non protégés; partage d'accessoires sexuels. Rapports vaginaux, oraux, anaux non protégés; partage d'accessoires sexuels. Contact avec une plaies lors de rapports sexuels vaginaux, anaux et oraux.Contact de peau à peau. Contact de peau à peau. Rapports sexuels vaginaux ou partage d'accessoires sexuels. 
Procédé de diagnostique Prélèvement d'échantillon d'urine. Echantillon urinaire (hommes) et frottement vaginal ou cervical (femmes).Examen, test sanguin et prélèvement d'urine. Examen de la zone concernée.Exament visuel et dans certains cas, un prélèvement.Examen physique, qui peut être complété par un prélèvement d'urine.
 Guérrissable?Oui.Oui.Oui.Le virus n'est pas définitivement guérissable mais les verrues peuvent être soignées.Non. Mais les crises peuvent être limité grâce au suivi d'un traitement et favoriser la rémision. Oui.
Soigné avec***Le traitement en première attention est de l'Azithromycine en dose unique ou un traitement d'une semaine de DoxycyclineLe traitement en première attention est une combinaison d'antibiotiques: ceftriaxone sous forme d'injection en plus d'une comprimé unique d'AzithromycineLe traitement en première attention est une injection intra-musculaire de benzylpénicilline, qui peut aussi être administrée chez un docteurCrème topique antivirale, ou une solution comme Warticon, Aldara ou Condyline.Comprimés oraux antiviraux ou crèmes topiques, ou solutions comme aciclovir, valtrex, famvir ou valaciclovir. Un traitement d'antibiotiques comme Metronidazole ou Tinidazole.

* - Ce n'est pas une liste exhaustive des possibles symptômes. Des informations plus détailles sont disponibles sur les pages d'information de ces maladies.
** - Encore une fois, ce n'est pas une liste exhaustive des possibles complications. Veuillez référer à nos autres pages pour en savoir plus. 
*** - Certaines infections bactériennes ont développé une résistance à certains types d'antibiotiquesSome bacterial infections have developed a resistance to some types of antibiotics, therefore in some cases a combination of treatments may be issued.