125,00 €

Les milliers d’hommes qui sont touchés par l’impuissance sexuelle ne savent pas toujours qui consulter quand ces troubles de l’érection apparaissent. En premier lieu, il convient d’en parler à son médecin traitant car c’est lui qui connait le mieux vos antécédents médicaux. Ensuite, il est possible qu’il vous redirige vers un spécialiste tel qu’un urologue.

Nous vous offrons ici un rapide compte-rendu des moyens permettant de diagnostiquer les symptômes de la dysfonction érectile. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site internet de l’Association Française d’Urologie.

Le diagnostic de la dysfonction érectile par un médecin

Le médecin traitant diagnostiquera généralement la dysfonction érectile en parlant avec le patient de ses symptômes, de son mode de vie, de ses antécédents médicaux. Il procédera éventuellement à un examen physique.

Les questions posées peuvent inclure:

  1. Quels médicaments ou traitements prenez-vous actuellement ? Cela comprend les médicaments sur prescription, ceux en vente libre et sans ordonnance, les suppléments à base de plantes, les compléments alimentaires, et les drogues illicites ou l'alcool
  2. Avez-vous eu des problèmes psychologiques comme le stress, l'anxiété ou la dépression ?
  3. Quand avez-vous eu les premiers symptômes annonciateurs votre impuissance sexuelle ?
  4. Quelle est la fréquence, la qualité et la durée de vos érections ?
  5. Quelles sont les circonstances dans lesquelles la première dysfonction érectile a eu lieu ?
  6. Si vous avez plus d'un partenaire, avez-vous rencontré des troubles de l’érection avec chacun d'entre eux ?
  7. Avez-vous ou avez-vous eu des érections pendant la nuit ou le matin ?
  8. Quelles sont vos pratiques sexuelles ?
  9. Existe-t-il des problèmes dans votre relation actuelle ?
  10. Avez-vous plus d'un partenaire sexuel ?
  11. Si vous avez plus d'un partenaire, avez-vous rencontré des troubles de l’érection avec chacun d'entre eux ?

Le médecin peut également souhaiter interroger votre partenaire sexuel, puisqu’il peut être en mesure d'offrir un aperçu sur les causes sous-jacentes.

Tests de la dysfonction érectile par un urologue

Après un examen physique et une discussion avec votre docteur, vous pouvez être invité à consulter un urologue. Ce dernier peut effectuer l'un des tests suivants:

  1. Numération Formule Sanguine (NFS): C’est un test sanguin qui, entre autres choses, peut détecter la présence de l'anémie. L'anémie est causée par la présence en faible nombre de globules rouges dans le sang et peut générer de la fatigue, ce qui à son tour peut entraîner un affaiblissement de la libido et une dysfonction érectile
  2. Les tests hépatiques et de la fonction rénale: Ces tests sanguins peuvent indiquer si les troubles de l’érection résultent de vos reins ou d’un mauvais fonctionnement du foie
  3. Profil lipidique: Ce test sanguin mesure le niveau de lipides (graisses) dont le cholestérol. Des niveaux élevés peuvent suggérer de l'athérosclérose (rétrécissement des artères), ce qui peut affecter la circulation sanguine du pénis
  4. Test de fonctionnement de la thyroïde: l'une des fonctions des hormones thyroïdiennes est d'influencer la production d’hormones sexuelles. Une carence de ces hormones peut contribuer à provoquer une impuissance sexuelle
  5. Taux d’hormones dans le sang: le niveau de testostérones et/ou de prolactines dans le sang peut être mesuré pour vérifier si des anomalies de l'une de ces hormones sexuelles sont présentes
  6. Test PSA: l'antigène spécifique de la prostate (PSA) est une protéine produite par les cellules de la glande de la prostate. Ce test mesure le niveau de PSA dans le sang et peut indiquer une hypertrophie de la prostate, un cancer ou une infection, ce qui peut compliquer l’érection
  7. Analyse d'urine: l’analyse d'urine peut fournir des informations sur les niveaux de protéines et de sucre. Des mesures anormales de ces substances peuvent indiquer de diabète ou d’une maladie rénale; signes d’une dysfonction érectile

D'autres tests peuvent être réalisés par un spécialiste de la dysfonction érectile:

  1. Échographie Duplex: Une échographie utilise des ondes sonores à haute fréquence pour prendre des «images» des tissus de l'organisme. Pour les gens atteints de dysfonction érectile, une échographie permettra d’évaluer le flux sanguin et de vérifier les signes d'une fuite, l'athérosclérose ou le tissu des cicatrices veineuses. Ce test est effectué quand le pénis est en érection (généralement causée par une injection d'un médicament qui stimule l'érection) et également pendant qu'il est au repos
  2. Tumescence pénienne nocturne (TNP): Ce test mesure la fonction érectile de l'homme pendant qu'il dort. Normalement, un homme aura cinq ou six érections pendant le sommeil. Un déficit de ces érections peut indiquer qu'il y a un problème avec la fonction nerveuse ou la circulation vers le pénis. Le test utilise un morceau de ruban perforé lié à la base du pénis. Si une érection se produit pendant la nuit, la bande se rompt
  3. Biothesiometrie du pénis: Ce test implique l'utilisation de la vibration électromagnétique pour déterminer la fonction de la sensibilité et du nerf. Une diminution de la sensibilité lors des vibrations peut indiquer des lésions nerveuses
  4. Injection d’un vasoactif: Pendant ce test, une érection est produite par l’injection de solutions spéciales qui causent un dilatement des vaisseaux sanguins, permettant au sang d'entrer dans le pénis
  5. Cavernosométrie: Au cours de ce test, un colorant spécial est injecté dans les vaisseaux sanguins du pénis et contrôlé en utilisant un scanner pour évaluer l’afflux sanguin dans le pénis. Il permet d'identifier d’éventuelles anomalies, blocages ou fuites au niveau des vaisseaux sanguins
  6. Artériographie: Ce test est prescrits aux patients qui sont candidats à la chirurgie reconstructive vasculaire. Un colorant est injecté dans l'artère potentiellement endommagée, les rayons X permettant d’observer toute anomalie
  7. Bulbocavernosus reflex: Ce test évalue la sensation des nerfs du pénis. Pendant le test, votre médecin pressera le bout de votre pénis, ce qui devrait entraîner immédiatement une contraction du rectum. Si la fonction nerveuse est anormale, cela signifie qu’il y a un retard dans le temps de réponse ou une absence de contraction rectale

Pour plus de renseignements, veuillez tout d’abord contacter votre médecin traitant.