Les causes à l’origine des troubles d’érection ne sont pas toujours claires. Pour de nombreux hommes, l’une des premières inquiétudes quand on souffre de dysfonction érectile est que cela peut être l’un des symptômes d’une maladie sous-jacente. En effet, des maladies telles que le diabète et l’hypertension artérielle sont souvent diagnostiquées après un certain délai et les troubles de l’érection en sont l’un des premiers symptômes. Il est donc important de discuter avec votre docteur dès que vous vous rendez compte de ces symptômes.

Quand la dysfonction érectile est l’un des symptômes d’une maladie non diagnostiquée, la prescription de traitements médicaux et le suivi de thérapies alternatives sont deux options choisies par un grand nombre d’hommes. Le fait de parler de ces troubles avec son partenaire ou son médecin peut aussi jouer un rôle déterminant dans la disparition des troubles de l’érection. Néanmoins, il ne faut pas négliger l’adoption de certaines habitudes de vie, qui peuvent parfois suffire à résoudre ces troubles.

Ces dernières années, des médicaments comprimés tels que le Viagra ou Cialis, se sont imposés comme une solution pour les hommes qui souhaitent traiter efficacement et rapidement leurs problèmes d’érection. Ces traitements ont la capacité d’augmenter la pression artérielle et ont un effet plus ou moins instantané. Cependant, certaines études scientifiques montrent que le changement de certaines habitudes de vie suffit à faire disparaître les symptômes de la dysfonction érectile.

Et même les hommes qui décident de suivre un traitement médical peuvent décider d’améliorer leurs habitudes de tous les jours car elles permettront d’accentuer l’efficacité du médicament et d’abaisser le dosage prescrit. En outre, adopter de bonnes habitudes permet d’améliorer l’état de santé.

 

Voici donc six conseils à suivre dans votre vie de tous les jours et qui peuvent vous permettre de diminuer, voir de faire disparaître votre dysfonction érectile:

  1. Diminuer la consommation d’alcool
  2. Arrêter de fumer
  3. Lutter contre le stress
  4. Un régime alimentaire équilibré
  5. Pratiquer de l’exercice physique
  6. Éviter la consommation de drogues à usage récréatif

Diminuer la consommation d’alcool

Bien que l’alcool a pour effet de détendre certains hommes et de leur donner de la confiance, il joue aussi un rôle déterminant dans les troubles de l’érection. Ainsi, une étude réalisée en 2007 et basée sur l’observation de 100 hommes souffrant de dépendance à l’alcool révèle que 72 d’entre eux souffrent de troubles de la dysfonction sexuelle, dont de l’impuissance.

Quelles sont les raisons permettant d’expliquer que la consommation d’alcool peut générer des troubles de l’érection ? Les médecins ont identifié trois causes. Tout d’abord, l’alcool peut augmenter la pression artérielle et provoquer une athérosclérose; c’est-à-dire empêcher la circulation sanguine vers le pénis et donc une érection correcte. Deuxièmement, plus une personne consomme de l’alcool, plus les dommages causés au système nerveux seront important. Ce qui a pour conséquence de diminuer la sensibilité des récepteurs du plaisir. Enfin, les médecins ont identifié que l’alcool a des conséquences dommageables sur la production de testostérone chez les hommes, or ces hormones sont indispensables aux fonctions érectiles du corps. Cette dernière cause a été reconnue par une équipe scientifique en 2002.

En limitant la quantité d’alcool consommée, notamment avant un rapport sexuel, vous diminuerez le risque de souffrir de troubles de l’érection. L’OMS recommande de ne pas consommer plus de trois verres par jour. En outre, si vous consommez plus que cela, il est fortement conseillé d’attendre 48 heures avant de boire à nouveau des boissons alcoolisées.

Arrêter de fumer

Ce n’est pas un secret que la consommation de tabac est l’une des principales causes à l’origine du cancer des poumons. En outre, le tabac peut aussi provoquer des troubles de la dysfonction érectile. En effet, tout comme pour l’alcool, le tabac peut interférer sur les fonctions vasculaires du corps et diminuer la circulation sanguine.

Les agents chimiques inhalés par l’intermédiaire de la cigarette incluent notamment de l’arsenic, du goudron et du monoxyde de carbone. Autant de composants néfastes pour la santé. De plus, ces agents chimiques peuvent aussi inhiber la fonction de l’oxyde nitrique dans le corps, un composant crucial pour la relaxation des vaisseaux musculaires.

Une étude publiée par le Journal Britannique de l’Urologie en 2004 suggère que plus un homme fume, plus la probabilité de souffrir de dysfonction érectile est importante. En outre, on remarque qu’une proportion importante des hommes ayant arrêté de fumer font l’objet d’une amélioration de leurs troubles érectiles.

Lutter contre le stress

Pour les hommes jeunes en particulier, les épisodes de stress et d’anxiété peuvent être un contributeur majeur aux troubles de l’érection. Ainsi, un contexte professionnel stressant ou des problèmes relatifs à la vie intime sont autant de facteurs à la dysfonction érectile ou à une hypertension artérielle ou d’autres problèmes de santé.

Si votre stress est suffisamment important pour générer des troubles érectiles, prenez soin de consulter un docteur. Vous pouvez aussi en discuter avec votre employeur ou avec une personne de votre entourage. Car en plus de provoquer des symptômes d’impuissance, le stress peut être particulièrement grave pour la santé.

Un régime alimentaire équilibré

Avoir un régime alimentaire déséquilibré est un autre facteur à prendre en compte dans les troubles de l’érection. Ainsi, plus votre consommation en graisses saturées est importante, plus le risque de congestion artérielle grandit. Or, un encombrement des artères empêche une circulation sanguine correcte et peut ainsi générer des troubles de l’érection.

Des études scientifiques permettent de démontrer que les symptômes de l’érection sont moins présents chez les hommes suivant un régime alimentaire de type “méditerranéen”, se composant de noix, de grains entiers, de poisson, de fruits et de légumes. Au contraire, un régime alimentaire riche en viande rouge et transformées et en céréales modifiées peut être néfaste pour la santé. C’est pour cette raison que si vous souffrez de troubles de l’érection, prenez soin d’analyser votre habitudes alimentaires.

Pratiquer de l’exercice physique

Avoir un mode de vie sédentaire favorise l’apparition des troubles de la dysfonction érectile. En effet, ne pas faire de sport peut engendrer des problèmes de santé tels que de l’hypertension artérielle ou des problèmes de circulation. Un étude publiée par le Journal Éthiopien de la Science en 2011 s’appuie sur plusieurs expérimentations afin de déterminer si l’exercice cardio-vasculaire améliore les symptômes de la dysfonction érectile.

Selon cette étude, il s’avère donc que le sport, en particulier les activités d’aérobie, ont un impact positif sur les hommes souffrant d’impuissance liée à une faible circulation sanguine.

Le but n’est pas de passer des heures à la salle de gym. Les médecins recommandent ainsi d’effectuer deux heures et demie d’exercices physiques cardio-vasculaires par semaine. En outre, en plus d’améliorer vos symptômes d’impuissance, pratiquer une activité physique est tout simplement bénéfique pour votre santé.

Éviter la consommation de drogues à usage récréatif

La liste des médicaments pouvant causer des troubles de l’érection est conséquente. Au moment de vous prescrire un traitement médical, le médecin vous précisera le risque d’effets secondaires. Et si vous ressentez des effets indésirables vous inquiétant ou si vos symptômes empirent, il est essentiel de réagir en conséquence et de consulter un docteur aussi rapidement que possible.

Consommer des drogues est déconseillé pour votre santé et les conséquences que cela peut engendrer peuvent être dramatiques. D’autant plus que ce type de drogues augmente le risque de troubles de l’érection. Une étude publiée en 2009 par le Journal de la Médecine Sexuelle révèle que la consommation d'héroïne, de méthamphétamine et de MDMA engendrent, dans 40% des cas, des symptômes de la dysfonction érectile.

Si vous souffrez de troubles de l’érection, en parler avec votre docteur est la première étape. Si vous ne souhaitez pas en parler avec votre médecin, différents services spécialisés et discrets existent. Le site internet drogues-info-service.fr peut vous donner l’aide recherché et vous communiquer l’adresse du centre le plus proche de chez vous.

La majorité des hommes rencontreront à un moment de leur vie des troubles d’érection. Et on estime à 23 millions le nombre d’hommes dans le monde qui utilisent un traitement pour la dysfonction érectile.

Parfois ces troubles ne résultent pas d’un problème de santé non diagnostiqué et disparaîtront après le changement de certaines habitudes de vie.

Néanmoins, si vos symptômes persistent et s’aggravent, n’hésitez pas à consulter un médecin afin qu’il puisse vous aider.

Est-ce qu’un traitement définitif existe ?

Les troubles de l’érection ne sont pas des symptômes dont on peut se débarrasser indéfiniment. Même les traitements sous forme de comprimés ou autres auront une efficacité limitée dans le temps. Plus vos habitudes de vie sont déséquilibrées, plus vos problèmes d’érection persisteront. En conséquence, peu importe la cause à l’origine de vos troubles érectiles, l’une des premières étapes de guérison est l’amélioration de certaines habitudes de vie.