Le premier élément à prendre en compte quand on souffre de dysfonction érectile, c’est que vous n’êtes pas seul. Depuis 1998, on estime à 20 millions le nombre d’hommes qui ont utilisé du Viagra.

En fait, les troubles de l’impuissance sont relativement communs. Cela s’explique par les multiples causes d’ordre physique ou psychologique qui peuvent provoquer l’apparition de troubles de la dysfonction érectile.

Causes physiques

Le processus physique permettant qu’une érection se produise est complexe. Il se traduit par une accélération de la pression sanguine vers le pénis, processus régulé par le rétrécissement et la détente des vaisseaux sanguins.

Certains facteurs biologiques peuvent entraver cette activité, notamment quand des problèmes de santé ont pour conséquence de durcir les artères et de réduire la circulation sanguine. Et c’est pour cette raison que les hommes âgés sont concernés en plus grand nombre par la dysfonction érectile.

Les statistiques du nombre d’hommes touchés par ces troubles selon leur classe d’âge varient grandement. Ainsi, on considère qu’environ la moitié des hommes âgés de 40 ans sont concernés par des troubles de l’érection. Environ 20% des hommes de 65 ans et plus souffrent aussi de dysfonction érectile.

Ce pourcentage élevé s’explique par le risque plus important pour les hommes matures de souffrir de maladies dont l’un des effets secondaires est de diminuer la circulation sanguine. C’est en effet le cas du diabète et de l’hypertension artérielle.

Même si ce sont les hommes d’un certain âge qui sont majoritairement touchés, les hommes plus jeunes sont aussi concernés par ces problèmes physiques. Une étude récente révèle qu’un cas sur quatre de dysfonction érectile affecte un homme de moins de 40 ans.

C’est pour cette raison que si votre impuissance est persistante, n’hésitez pas à consulter un médecin car cela peut être le signe d’une maladie non diagnostiquée.

Causes psychologiques

Des causes autres que physiques peuvent expliquer les troubles de l’érection. En effet, des problèmes de nature psychologique, tels que le stress ou des épisodes nerveux peuvent faire apparaître des symptômes de la dysfonction érectile.

Dans beaucoup de cas, l’anxiété peut être reliée à l’acte sexuel et à la pression de la performance sexuelle, notamment quand on entame une nouvelle relation.

Mais les troubles de l’érection peuvent résulter de problèmes plus graves.

Le stress lié à la vie personnelle (problèmes financiers ou pression au travail) et la dépression sont aussi de possibles causes de la dysfonction érectile.

Contrairement à ce qui été affirmé dans le passé, des évaluations récentes ont ainsi noté que les facteurs psychogènes ne sont pas l’unique cause des troubles de l’érection chez les jeunes. Néanmoins, ils en sont une cause non négligeable.

Les traitements pour les cas psychogènes de dysfonction érectile peuvent varier selon la gravité des symptômes et leur cause.

Ce type de médicaments peut parfois aider une personne souffrant d’anxiété à retrouver confiance en elle.

Mais si les symptômes résultent de troubles émotionnels plus profonds et d’ordre psychologique, il vous sera sans doute conseillé de consulter un thérapeute.