La contraception peut être un sujet complexe.

Parfois, les méthodes dîtes barrières peuvent se rompre ou ne pas fonctionner correctement et certaines précautions supplémentaires doivent être suivies.

Beaucoup de couples qui utilisent régulièrement une contraception peuvent décider à un moment qui leur convient de stopper cette dernière et de faire un enfant.

Il y aussi le cas des femmes venant d’accoucher et qui souhaitent rapidement reprendre une contraception.

C’est pourquoi nous avons souhaité répondre aux questions le plus fréquemment posées lorsqu’il s’agit d’allier grossesse et contraception:

Est-ce que je peux tomber enceinte si je prends la pilule contraceptive ?

Oui, il y a une faible probabilité que vous tombiez enceinte, même si vous êtes sous pilule contraceptive et que vous la prenez correctement.

La pilule hormonale est une méthode contraceptive particulièrement efficace. Néanmoins, environ une femme sur 100 prenant la pilule contraceptive tombe enceinte chaque année.

Est-ce que les tests de grossesse sont efficaces si je suis sous pilule contraceptive ?

La réponse est oui.

Si vous prenez la pilule hormonale et que vous pensez être tombée enceinte, vous pouvez réaliser un test de grossesse.

La pilule contraceptive modifie l’équilibre hormonal de la femme et envoie comme message au corps (à tort) que l’ovule a déjà été libéré dans la trompe de fallope.

Les hormones synthétiques composant votre pilule contraceptive (oestrogènes et progestérones) ne sont pas celles qui permettent d’indiquer si une femme est enceinte. C’est pour cette raison que la pilule n’a pas d’incidence sur la réalisation d’un test grossesse.

Les tests de grossesse disponibles en vente libre détectent directement dans l’urine les hormones de grossesse gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Cette dernière est présente dans les urines généralement 13 à 16 jours après l’ovulation.

Quand arrêter la pilule contraceptive si je veux tomber enceinte?

Il est conseillé d’arrêter la pilule contraceptive environ un mois en avance.

Si vous arrêtez votre pilule contraceptive, il y a une probabilité de tomber enceinte immédiatement.

Cependant, pour certaines femmes le délai avant de retrouver un cycle menstruel normal peut être relativement long. Votre docteur peut vous suggérer d’attendre d’avoir à nouveau vos règles naturellement avant d’essayer toute conception.

Y a-t-il d’autres raisons pour lesquelles je devrais arrêter la pilule contraceptive ?

Si vous êtes enceinte et âgée de plus de 35 ans, vous devez discuter avec votre docteur de votre contraception car la pilule hormonale combinée peut constituer un risque pour votre santé.

En outre, si vous développez une thrombose, une maladie cardiaque, un AVC, un lupus érythémateux disséminé, un cancer du sein, du foie ou une maladie de la vésicule biliaire, des migraines, du diabète ou si vous êtes immobilisée durant un certains temps, alors votre médecin peut vous demander d’arrêter votre pilule.

Il n’est pas nécessaire d’arrêter votre pilule pour effectuer une ‘pause’ car les hormones synthétiques ne sont pas dangereux pour la santé.

Ainsi, si vous n’avez pas de problèmes de santé particuliers et que vous ne fumez pas, vous pouvez potentiellement prendre la pilule jusqu’à 50 ans.

Est-ce que la pilule hormonale peut provoquer une fausse couche ?

La pilule contraceptive n’est pas une méthode d’avortement et il n’y a pas de preuves suggérant que la pilule pour conduire à une fausse couche.

Cependant, si vous pensez être enceinte alors que vous prenez la pilule, consultez dès que possible votre médecin afin qu’il vous confirme si vous attendez un enfant. Il vous conseillera probablement d’arrêter votre pilule contraceptive.

Est-ce je dois prendre la pilule après avoir accouché ?

La réponse est oui.

Après avoir accouché, beaucoup de femmes ont a nouveau des relations sexuelles dès qu’elles se sentent à l’aise avec leur corps. On estime qu’il est possible de tomber enceinte trois semaines (21 jours) après avoir accouché.

C’est pour cela qu’il est conseillé d’utiliser une contraception vous convenant.

Si vous n’allaitez pas, vous pouvez choisir de multiples contraceptions allant des méthodes barrières, comme les préservatifs, aux méthodes hormonales telles que la pilule, l’anneau vaginal ou l’implant.

Le nombre de semaines avant lesquelles vous pouvez à nouveau utiliser une méthode contraceptive variera selon l’avis de votre docteur.

Quelles contraceptions prendre quand on allaite ?

Si vous souhaitez allaiter votre bébé, vous devrez éviter certains contraceptifs dont des pilules combinées, des anneaux vaginaux ou des implants. Cette précaution s’explique par le fait que les hormones présentes dans la contraception peuvent se retrouver dans votre lait.

Néanmoins, il existe différentes alternatives pour les femmes qui allaitent, dont les pilules progestatives, les diaphragmes, les injections, les dispositifs intra-utérins et bien sur les préservatifs.

Les préservatifs et les micropilules peuvent être utilisés immédiatement après la naissance, alors que les injections, les diaphragmes, les dispositifs intra-utérins pourront être prescrits environ six semaines après l’accouchement.