41% des femmes françaises en âge de procréer prennent la pilule contraceptive. Son taux d’efficacité est de 99%, mais à condition que la pilule soit prise correctement.

Il existe plusieurs facteurs externes qui peuvent potentiellement perturber les effets de la pilule contraceptive hormonale.

Pour assurer l’efficacité de votre contraceptif, il est primordial de suivre les points développés ci-dessous.

Respect de la posologie

Pour vous assurer que votre pilule fonctionne normalement, vous devez suivre attentivement les instructions décrites dans votre notice patient.

Si vous vous apprêtez à utiliser la pilule contraceptive pour la première fois, il vous sera conseillé d’entamer votre plaquette le premier jour des règles.

Cela vous assure une protection immédiate contre une grossesse éventuelle. Si jamais vous commencez votre plaquette un autre jour, envisagez l’utilisation d’une contraception alternative pendant les 7 premiers jours de votre cycle.

Essayez aussi de prendre vos comprimés toujours à la même heure, quand cela vous convient (après votre petit déjeuner ou avant de vous coucher). C’est le meilleur moyen de prendre l’habitude et donc de ne pas oublier.

Cependant, si vous oubliez votre comprimé, veuillez suivre les instructions de votre notice médicale. Ces mesures peuvent inclure l’usage d’une protection supplémentaire ou une abstinence sexuelle pendant les 7 jours qui suivent l’oubli de la pilule.

Diarrhée et nausées

La diarrhée et les nausées sont très fréquentes. Or, si parallèlement à vos symptômes vous êtes sous pilule contraceptive, il est important de se rappeler que ses effets peuvent être réduits à zéro.

Plus précisément, si vous êtes malade dans les deux heures qui suivent la prise de votre comprimé contraceptif ou si vous avez une diarrhée grave (entre six et huit passages aux selles en 24 heures), l’efficacité de la pilule sera compromise.

Dans ce cas, prenez un autre comprimé aussi rapidement que possible et par la suite continuez votre traitement normalement.

You should take another pill as soon as possible and then resume taking your next pill as you would do normally.

Si vous tombez encore malade et que cela se traduit par des vomissements ou des épisodes de diarrhée importants, vous devez compter ce jour comme jour où vous n’avez pas pris la pilule et utiliser une protection supplémentaire durant la semaine qui suit.

Interactions médicamenteuses

Quand un patient utilise plusieurs médicaments en même temps, il existe un risque d’interaction médicamenteuse.

Cette interaction entre différents agents actifs peut provoquer des effets secondaires non souhaités ou réduire leur efficacité. Ce risque concerne aussi les pilules contraceptives hormonales puisque certains médicaments peuvent conduire à un risque de grossesse.

Les médicaments pouvant réduire l’efficacité de votre pilule sont les antibiotiques tels que rifabutine et rifampicine; les anti-épileptiques, les antirétroviraux et certains remèdes à base de plantes comme le millepertuis.

En outre, si vous utilisez des laxatifs dont des boissons detoxifiantes, les épisodes de selles molles peuvent empêcher la pilule de fonctionner normalement. Comme précisé ci-dessus, les symptômes de la diarrhée ont pour conséquence de rendre la pilule sans effet. Il est donc conseillé de consulter votre médecin avant de commencer un nouveau médicament, qu’il soit sous ordonnance ou en vente libre.

Stockage de vos comprimés

Contrairement à ce que l’on peut penser, il est important de ne pas négliger les mesures de stockage de votre pilule contraceptive.

L’efficacité de vos comprimés contraceptifs peut être remise en cause en cas de températures extrêmes et d’humidité.

Si vous pensez que votre salle de bain est la meilleure pièce pour conserver votre plaquette, vous faîtes peut-être une erreur. En effet, la chaleur et l’humidité de votre salle de bain peuvent potentiellement compromettre l’efficacité de vos comprimés.

Envisagez plutôt le stockage de votre pilule dans une pièce sèche, éloigné de la lumière directe et dont la température n’excède pas 25°C. N’oubliez pas de respecter ces mesures quand vous voyagez, notamment par avion, et de conserver vos comprimés dans votre bagage à main. Cela s’explique par le fait que les températures à l’intérieur de l’avion peuvent descendre très bas, ce qui bloquera l’efficacité de votre pilule.

Enfin, n’oubliez pas de ne jamais utiliser un médicament dont la date d’expiration a été dépassée.

 

Quand elle utilisée correctement, la pilule hormonale est une méthode contraceptive très efficace. La liste des facteurs cités ci-dessus n’est pas exhaustive. C’est pour cette raison qu’il ne faut jamais négliger la lecture préalable de la notice patient de votre pilule, mais aussi de tout traitement que vous suivez. Si vous avez des interrogations relatives à l’efficacité de votre contraception, parlez-en à votre médecin.