C'est la saison du rhume et de la grippe, alors il y a de fortes chances qu'il y ait au moins quelques jours cet hiver où vous devrez rester à la maison pour combattre une affection. Mais, face à l'insécurité de l’emploi, une charge de travail importante et la pression des employeurs, beaucoup de personnes choisissent de venir travailler même s'ils sont malades. 

En fait, une nouvelle enquête menée par la société de conseil en gestion Robert Half a récemment révélé qu’environs 90% des employés viennent travailler malades. Ce qui soulève la question : Comment savoir si je suis trop malade pour aller travailler ? 

Selon Daniel Atkinson, directeur clinique de la pharmacie en ligne Treated.com, si vous avez juste une toux ou un rhume, vous pouvez probablement venir au travail, car il pourrait s'agir simplement d'allergies. Mais si vous avez les symptômes de la grippe, vous devriez vous déclarer malade. "Si vous avez de la fièvre, il est probablement préférable que vous restiez à la maison ". 

Dans le cas d’une grippe, vous êtes " susceptible d'être contagieux dès le premier jour où vos symptômes commencent ", mais que vous pouvez être contagieux pendant une semaine entière. Par contre, avec un rhume, " vous êtes le plus contagieux avant l'apparition des symptômes " et vous continuerez d'être contagieux jusqu'à deux semaines, bien que " les symptômes soient beaucoup moins graves que ceux de la grippe ".

Pour éviter de contracter la grippe ou de la propager, Daniel Atkinson recommande : 

  • de se faire vacciner contre la grippe
  • de se laver soigneusement les mains
  • et d'éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche lorsque vous êtes dans un espace de travail partagé. 

Vous devriez également vous couvrir le nez et la bouche lorsque vous toussez ou éternuez, et vous laver les mains immédiatement après.

Docteur Atkinson souligne également que la grippe n'est pas la seule raison de rester à la maison. "Les vomissements et/ou la diarrhée devraient habituellement entraîner un arrêt de travail". "Cela peut être lié à la nourriture que vous avez mangée, à une infection que vous avez contractée d'une autre personne, à la grossesse ou à un excès d'alcool. Quelle qu'en soit la cause, vous devriez rester à la maison".

N'oubliez pas que, aussi important que soit le travail, il n'y a rien de plus important que votre santé et celle de vos collègues.