Après avoir lu moult articles sur l’impuissance en France est ayant tous (ou quasiment tous) pour intitulé “L’impuissance est-elle taboue en France”. Chez Treated.com, nous avons voulu explorer cette question sous un angle nouveau, à savoir quelle région de France est la plus touchée par les problèmes d’érection.

Petit rappel sur l’impuissance

L’impuissance ou dysfonction érectile est caractérisée par le fait de ne pas pouvoir maintenir une érection suffisante pour assurer un rapport sexuel complet. L’impuissance concerne des millions d’hommes, cependant il est très difficile d’obtenir des chiffres officiels (serait-ce encore un sujet tabou?). A titre indicatif, 37 millions d’hommes ont pris du Viagra entre 1998 et 2013.

D'un point de vue général, 27% des français déclarent avoir des problèmes d’érection et 69% d’entre eux sont prêts à en parler à leur conjoint(e) mais dans quelle région de France se trouvent ces hommes et pourquoi détiendraient-ils la place de numéro 1.

31% des hommes souffrant d'impuissance vivent dans la région Nord-Ouest

La région Nord-Ouest se retrouve en tête du classement avec 31% suivie de la région parisienne avec 28% puis de la région Sud-Est avec 26%. Au-delà du caractère géographique, l’impuissance, concerne généralement, les séniors (55 ans et plus) et ce peu importe leur lieu de vie. Il est vrai que 26% (Insee) de la population Nord-Ouest est âgée de 60 ans et plus ce qui en fait la région avec le taux d’impuissance le plus élevé. Pour rappel, l'impuissance est avant tout une caractéristique physiologique.

 

Au niveau national, cette règle continue de s’appliquer avec 40% des Français de plus de 55 ans concernés par les troubles de l’érection, suivie des 45-54 ans avec 26% et enfin 21% des 25-44 ans.

Selon l’âge et les facteurs externes, les troubles érectiles ne se manifestent pas de la même manière. Pour les jeunes, la dysfonction érectile résulte souvent d’un élément psychologique alors que pour les hommes mûrs c’est tout simplement un problème de circulation sanguine.

La libido ne rentre pas toujours en ligne de compte

“les précédentes études scientifiques ont permis démontré que l’impuissance affecte presque la moitié des hommes de 40 ans et que ce chiffre augmente avec l’âge.” Déclare le Docteur Clinique Daniel Atkinson.

Contrairement aux idées reçues, la dysfonction érectile n’est pas liée à des problèmes de libido ou de performance mais plutôt d’un problème de circulation sanguin. En revanche, souffrir de troubles de l’érection lorsqu’on a moins de 30 ans relève souvent de problèmes d’anxiété précise Docteur Daniel Atkinson.

 

 

Source : sondage YouGov commandé par fr.treated.com réalisé en mars 2019 sur un échantillon de 1001 hommes

Insee - estimation de la population au 1er janvier, par région, sexe et grande classe d’âge (année 2019)