SaltsmallIl est bien connu qu’inclure une quantité excessive de sel dans son régime alimentaire est dangereux pour la santé. Pourtant, dans la vie de tous les jours, on sous-estime le vrai risque que constitue une consommation excessive en sel. 

Le 16 mars dernier, le gouvernement britannique a proposé l’instauration d’une taxe sur les boissons sucrées non alcoolisées afin de lutter contre l’obésité chez les enfants. L’obésité est un réel problème de santé publique pour le Royaume-Uni, puisqu’on estime que 37% des garçons et 36% des filles sont obèses. En France, la situation est moins dramatique mais tout de même inquiétante. Un jeune français sur cinq, âgé de 15 à 25 ans, est en situation de surpoids. Et on considère que 3 jeunes obèses ou en surpoids sur 10 "n’ont pas vraiment conscience de l’être et estiment être mince ou de corpulence normale (30%).

Le sel est la base du goût. Et plus vous exposez vos papilles gustatives au sel, plus vous vous y habituez. Les personnes qui développent une habitude au sel tombent dans un cercle vicieux car généralement elles ont toujours besoin d’ajouter plus de sel dans leur plats afin d’apprécier ce qu’elles mangent. Mais la surconsommation de sel peut engendrer des conséquences graves pour la santé, dont l’hypertension artérielle, qui concerne 40% des français âgés de plus de 65 ans et 90% des personnes de plus de 85 ans. L’excès de sel constitue un facteur élevé de développement ou d’aggravement de l’hypertension artérielle ou de prise de poids. C’est pour cette raison que la consommation de snacks salés n’est pas à négliger.

 

De mauvaises habitudes dès le plus jeune âge

D’innombrables études ont permis de démontrer que les habitudes prises dès l’enfance tendent à le rester pour la toute la vie. Les choix des parents quant à l’alimentation de leurs enfants est donc déterminante, car ce sont eux qui définissent les habitudes alimentaires sur le long terme.

Les premières étapes d’un régime alimentaire équilibré commencent dans la cuisine. En cuisinant moins salé et en choisissant des saveurs originales, vous diminuerez radicalement la consommation en sel de la famille. Les jus d’agrumes, les herbes, les épices sans sodium sont des ingrédients simples à utiliser dans sa cuisine de tous les jours et qui permettent de diminuer efficacement le taux de sel consommé.

Vous devez aussi adopter ces bonnes habitudes lors de vos achats en supermarchés. Changer ses habitudes chez soir est une étape importante mais pas suffisante, d’autant plus si vous achetez régulièrement des snacks pour vos enfants ou vous-même.

 

20 snacks appréciés des enfants et adolescents mais particulièrement salés

Nous avons mis au point un tableau vous donnant la composition en sel de 20 snacks particulièrement populaires chez les jeunes. Il est important de se rappeler que la dose de sel journalière recommandée pour un enfant est de 2 à 6 grammes. Par exemple, pour un paquet de mini chorizos de 200g; pour 100g consommés, l’apport en sel est de 4g. Ce qui correspond à presque la totalité de l’apport journalier recommandé en sel pour les enfants, sans compter la consommation des 3 repas de la journée.

 

Produits Marque Type Sel par 100g (g)

Monster Munch

Vico

Apéritif salé

3,3

Bâton de berger mini

Justin Bridou

Charcuterie

5

Curly Cacahuète

Vico

Arachides

0,49

Pringles Original

Kellogg's   Apéritif salé 1,4
 Croustillants goût emmental Auchan 

Apéritif salé

1,7

Bretzels salés

Ancel

Apéritif salé 

2,5

Cacahuètes grillées à sec

Bénénuts

Arachides

0,98

Kiri

Fromageries Bel

Fromage 

1,4

La Vache qui rit

Fromageries Bel

Fromage 

1,8 

Twist Fromage

Kambly

Apéritif salé

2

Crackers salés

Tuc

Apéritif salé

2,45

Pop-corn salé

Carrefour

Apéritif salé

3,6

Snack Oignon

Auchan

Apéritif salé

2,07

Babybel

Fromageries Bel

Fromage

1.8

3’D Fromage

Bénénuts

Apéritif salé

1,98

Ketchup

Amora

Sauce

2,5

Kiri Goûter

Fromageries Bel

Fromage + gressins

1,5

Mayonnaise 

Bénédicta

Sauce

1,4

P'tit Louis

Fromarsac

Fromage 

3

Sticks de crabe

Coraya

Poisson

2

 

  1. Les conseils de notre médecin

Élaborer des déjeuners équilibrés est la clé pour ne pas tomber dans le piège des snacks ou plats préparés riches en sel. Essayez de ne pas grignoter plusieurs aliments à la fois mais de préparer des sandwiches composés et variés, plutôt qu’un sandwich et à snack à côté. Evitez les saveurs trop salées et quand cela est possible, n’hésitez pas à compléter votre déjeuner avec des fruits.

Certaines céréales pour le petit-déjeuner, comme les Corn Flakes Kellogg’s (1.25g de sel pour 100g) sont aussi à consommer avec modération. N’oubliez pas que l’apport journalier recommandé en sel pour un enfant est de 2 à 6 grammes. Heureusement, un grand nombre de fabriquants de céréales ont adopté des mesures afin de réduire la dose de sel contenue dans leurs produits.

Le bon réflexe à adopter est de comparer différentes marques, différents produits afin de choisir le plus équilibré pour la santé de vos enfants et la vôtre.