La majorité des personnes vivant avec de l’asthme arriveront à contrôler leurs symptômes. Malgré le fait que ce soit une maladie chronique, les symptômes peuvent être limités grâce au suivi d’un traitement adapté et de certaines habitudes de vie.

Cependant, si la maladie n’est pas correctement gérée, cela peut engendrer d’autres problèmes de santé.

Nous allons discuter des complications possibles et des effets sur le long terme que l’asthme peut engendrer, ainsi que des solutions médicales conseillées.

Remodelage des voies respiratoires

Le remodelage des voies aériennes correspond au changement structurel des voies respiratoires et au développement de cicatrices sur les poumons.

Ces évolutions négatives peuvent apparaître peuvent suite à une stimulation prolongée des cellules inflammatoires qui déclenchent une croissance anormale ou des changements. Les cas graves de remodelage des voies respiratoires peuvent causer une perte définitive de la fonction pulmonaire et une toux chronique.

La maladie est rare et tend uniquement à se développer chez les patients souffrant d’un asthme grave et dont les symptômes ne sont pas bien contrôlés. L’administration précoce d’un médicament corticostéroïde à inhaler peut aider à soigner la maladie.

Néanmoins, il n’est pas possible de soigner définitivement un remodelage des voies respiratoires. Cela signifie que les symptômes tels que des problèmes de respiration peuvent devenir réguliers.

Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)

La BPCO est un terme qui regroupe un certain nombre de maladies touchant les poumons comme l’emphysème, les bronchites ou les maladies chroniques obstructives des voies respiratoires.

Ce type de maladies provoquent des graves difficultés respiratoires mais ne doivent pas être confondues avec de l’asthme, qui est une maladie inflammatoire distincte des poumons.

Mis à part lors d’une crise d’asthme, une personne asthmatique a une fonction pulmonaire relativement normale. Alors que les patients souffrant de BPCO ont des troubles constants des fonctions pulmonaires.

Les personnes vivant avec un asthme sévère, de long terme et difficile à gérer peuvent développer une bronchopneumopathie chronique obstructive. Et les asthmatiques qui fument ou qui sont sujets à des infections de la poitrine régulières ont un risque très élevé de souffrir de BPCO.

Maladies liées à l'alimentation

Les asthmatiques doivent être encouragés à faire du sport et à rester actif. Cela sera bénéfique pour leur santé et leur permettra d’améliorer leur condition cardiovasculaire.

Grâce à la prescription d’un médicament adapté, beaucoup d’asthmatiques verront leurs symptômes correctement contrôlés. Il sera alors possible d’avoir une vie relativement normal et saine.

Si votre asthme vous empêche de pratiquer du sport ou tout autre type d’activité, parlez-en à votre médecin. Il pourra modifier votre plan d’action pour l’asthme ou votre traitement médical afin que vous puissiez pratiquer du sport.

En ne pratiquant pas de manière régulière une activité sportive, les asthmatiques peuvent augmenter le risque de développer du surpoids, voir de l’obésité. Cela peut engendrer des complications telles que du diabète de type 2, un AVC ou une maladie coronarienne.

Si vous êtes inquiet à l’idée de contracter une maladie liée à votre régime alimentaire, nous vous invitons à consulter rapidement votre docteur.

Maladies mentales

De la même manière que votre équilibre émotionnel peut avoir un effet direct sur vos symptômes asthmatiques, l’asthme peut aussi affecter votre santé psychologique.

Vivre avec une maladie chronique peut engendrer du stress, de l’anxiété et même de la dépression. Il y a une probabilité que votre asthme et votre maladie psychiatrique se réactivent l’une à cause de l’autre et que vous soyez sujet à un cercle vicieux.

D’ailleurs certaines études suggèrent que les maladies mentales sont plus fréquentes chez les personnes asthmatiques que chez celles qui n’ont pas ce problème de santé.

Dans le but d’éviter des complications, il est encore une fois primordiale d’avoir votre asthme sous contrôle.

Cela signifie que vous devez prendre votre traitement médicale selon les instructions de votre docteur, inclure une pratique sportive dans votre routine, manger de manière équilibrée et suivre votre plan d’action pour l’asthme.