La plupart des personnes diagnostiquées pour de l’asthme arriveront à contrôler les symptômes grâce à leur traitement médical.

Les traitements anti-asthmatiques les plus fréquemment prescrits sont les inhalateurs préventifs ou de soulagement. Cependant, pour certains traitements de longue durée, une combinaison de médicaments ou un inhalateur non-stéroïdien seront privilégiés.

Nous avons élaboré un guide pour vous aider à mieux comprendre les différents types de traitement et la manière dont ils fonctionnent.

Que sont les inhalateurs de soulagement ?

Tous les asthmatiques se verront prescrire un inhalateur de soulagement afin de soulager le resserrement de la poitrine, le souffle court et les symptômes de sifflement propres à une crise d’asthme.

Cette catégorie d’inhalateurs est généralement de couleur bleue. Ils permettent de  détendre rapidement les muscles respiratoires, afin d’offrir un soulagement immédiat au patient. Les deux types de médicaments sont le salbutamol et la terbutaline et sont appelés bronchodilatateurs.

Les inhalateurs de soulagement sont commercialisés par de nombreux laboratoires pharmaceutiques, tels qu’Airomir, Salamol, Salbutamol, Ventoline et Bricanyl. Si votre docteur vous prescrit cette catégorie d’inhalateur, vous devez toujours l’avoir avec vous.

Utiliser un inhalateur de soulagement plus de trois fois en une semaine indique que votre asthme n’est pas correctement géré. Si vous êtes concerné, nous vous invitons à consulter votre docteur afin qu’il vous prescrive éventuellement un inhalateur préventif.

Que sont les inhalateurs préventifs ?

Les inhalateurs préventifs sont souvent de couleur marron et sont à utiliser de manière régulière (généralement deux fois par jour). Ils permettent ainsi d’empêcher les crises d’asthme. Ce type de traitement ne sera pas prescrit à tous les asthmatiques.

Les inhalateurs de prévention contiennent une dose de corticostéroïde, afin d’agir directement au niveau des voies respiratoires et des poumons, et de réduire l’inflammation.

Cette catégorie de traitement agit sur le long terme. Vous pouvez donc attendre deux semaines avant d’en constater les bénéfices. Il est important de continuer votre traitement tel que prescrit par votre médecin, même si vous ne ressentez pas de symptômes.

Il est conseillé d’utiliser votre traitement tous les jours à la même heure. Cela vous aidera à l’introduire dans votre routine et à éviter tout oubli.

Que sont les inhalateurs de soulagement de longue durée ?

Les inhalateurs de soulagement de longue durée sont prescrits en parallèle d’une inhalateur journalier de prévention.

Deux catégories de médicaments sont prescrits dans ce but: les bêta-agonistes à action prolongée et les antagonistes des récepteurs muscariniques d’action prolongée.

Ces types de traitements permettent de détendre les muscles entourant les voies respiratoires et de favoriser leur ouverture pour inspirer plus d’air dans les poumons. Les inhalateurs antagonistes des récepteurs muscariniques favorisent aussi la réduction de la quantité de mucus produite par les voies respiratoires.

Il peut être dangereux d’utiliser ce type d’inhalateurs sans inhalateur stéroïdien de prévention. En outre, il est important de se rappeler que les inhalateurs de soulagement à action immédiate doivent aussi être utilisés en cas d’urgence.

Que sont les inhalateurs de combinaison?

Ce type d’inhalateur contient une combinaison de médicaments de soulagement à action prolongée, appelés les bêta-agonistes à action prolongée.

Seretide et Symbicort sont deux médicaments appartenant à cette catégorie. Ils aident à réduire l'essoufflement et à diminuer la sensation de resserrement de la poitrine, ainsi qu’à prévenir l’inflammation des voies respiratoires sur le long terme.

Cette catégorie d’inhalateur est généralement prescrite aux patients qui n’arrivent pas à contrôler leur asthme et qui réagissent fréquemment aux facteurs déclencheurs de l’asthme. Les asthmatiques qui ont un inhalateur de combinaison, doivent aussi avoir avec eux un inhalateur de soulagement pour réagir rapidement en cas de crise d’asthme.

Que sont les inhalateurs non-stéroïdiens?

Comme leur nom l’indique, les inhalateurs non-stéroïdiens ne contiennent pas de stéroïdes.

Il existent deux inhalateurs non-stéroïdiens: intal, qui contient du cromoglycate de sodium et qui est généralement utilisé pour les patients souffrant d’asthme d’effort; et le tilade, qui se compose de sodium. Ces deux substances actives favorisent l’ouverture des voies respiratoires et calment l’inflammation.

Ces sont deux alternatives pour les personnes asthmatiques ne supportant pas l’usage des stéroïdes.

Qu’est-ce que la thérapie de prévention et de soulagement (maintenance and reliever therapy) ?

Cette catégorie de médicaments ne sera prescrite qu’aux patients de plus de 18 ans, qui ont des réelles difficultés à contrôler leurs symptômes asthmatiques.

Cette thérapie aide ainsi à réduire l’inflammation des bronches et à soulager les symptômes soudains d’asthme. Elle ne requiert pas la prescription d’inhalateur de soulagement distinct car les inhalateurs de cette thérapie peuvent aussi être utilisés en cas d’urgence.

Lorsque les symptômes s’aggravent, le patient peut augmenter le dosage au maximum, après discussion préalable avec le médecin.

Les deux médicaments de marque disponibles sont Symbicort SMART  et Fostair MART.

Quels sont les différents inhalateurs existants ?

Les inhalateurs pour l’asthme existent sous de multiples formes. Et ils ont été spécifiquement mis au point pour délivrer la dose correcte de médicament et être aussi efficaces que possible. Il est possible que certains de ces inhalateurs ne vous conviennent pas et c’est pourquoi il est important de consulter régulièrement votre docteur afin d’effectuer des contrôles réguliers.

Inhalateur doseur:

C’est l’un des inhalateurs les plus fréquemment prescrits. Il est aussi appelé aérosol-doseur ou inhalateur-spray.

Il fournit la dose appropriée de médicament, via un spray inhalateur ou aérosol, qui est propulsé vers les voies respiratoires grâce à un gaz pressurisé.

L’agent actif est expulsé de la chambre d’aérosol en poussant l’embout de l’inhalateur. Afin d’inhaler correctement le bon dosage, il faut coordonner votre respiration avec la pression de la bombe. Ce processus peut être difficile à suivre pour certaines personnes. Dans ce cas, le docteur peut offrir un autre type d’inhalateur, avec un dispositif adapté.

Inhalateur actionné par aspiration:

L’inhalateur actionné par aspiration est une alternative aux autres dispositifs.

Comme son nom le suggère, ce type d’inhalateur permet de libérer directement la substance active en respirant via le dispositif.

Les inhalateurs actionnés par l’aspiration sont disponibles sous deux formes de doseurs. Ces derniers s’utilisent en respirant normalement. Ils se présentent aussi sous la forme de poudre sèche, qui impose un effort d’inspiration un peu plus important car le dosage complet doit être inhalé.

Chambres d’inhalation:

Les chambres d’inhalation sont utilisées en conjonction d’un inhalateur doseur, afin d’aider le patient à recevoir la dose  correcte de médicament.

Il peut être difficile pour certains patients de coordonner leur respiration tout en pressant le haut de la cartouche, ce qui leur empêchent de recevoir la dose correcte du traitement.

Une chambre d’inhalation est une bonbonne vide en plastique, au bout de laquelle on fixe un inhalateur. Grâce à l’embout, le patient peut inspirer le médicament en respirant normalement.

Le patient ne doit pas autant se concentrer pour inspirer que lors de l’utilisation d’un inhalateur classique. Il convient notamment aux enfants et permet d’inhaler correctement le traitement vers les poumons et les autres parties du corps.

Il a été noté que l’usage d’une chambre d’inhalation peut aussi réduire le risque d’effets secondaires tels qu’une mycose buccale.

Nébuliseur:

Le nébuliseur est un dispositif qui transforme le médicament sous forme liquide en brume respirable.

Ils sont généralement utilisés à l’hôpital pour délivrer une dose importante de traitement à un patient souffrant d’une crise d’asthme, qui est fatigué ou qui a des difficultés respiratoires. Les nébuliseurs peuvent être utilisés en conjonction d’une masque facial, ce qui aide le patient à respirer facilement.

Ils ne sont plus utilisés autant que dans le passé et la recherche scientifique a prouvé que l’usage des inhalateurs classique est tout aussi efficace.

Toutes ces formes de médicament sont uniquement vendus sous ordonnance et doivent être correctement utilisés.

Respecter les instructions de votre médecin vous aidera à profiter des bénéfices complets de votre traitement et à réduire le risque d’effets secondaires.

En utilisant le médicament le plus adapté, en améliorant vos techniques d’inhalation et en consultant régulièrement votre docteur, vous devriez être capable de contrôler votre asthme de manière à avoir une vie quotidienne normale.

Pour obtenir plus d’informations sur les traitements disponibles auprès de notre pharmacie en ligne, veuillez consulter notre page sur l’asthme.

 

Dernière révision:  05/07/2017