Vivre avec une maladie chronique comme l’asthme peut signifier que vous avez un risque plus important de développer une maladie associée. Cela peut aussi signifier que si vous entrez en contact avec certaines autres maladies, vos symptômes asthmatiques peuvent s’exacerber.

Dans cet article, nous discuterons des maladies les plus communément associées à l’asthme et les conseils à suivre pour réduire leurs effets.

Asthme et eczéma

L’eczéma, aussi appelé dermatite, se traduit par une sécheresse, des rougeurs et des démangeaisons sur certaines parties de la peau. Ces symptômes peuvent affecter n’importe quelle partie du corps. De la même manière que l’asthme, l’eczéma peut se déclencher suite au contact avec des allergènes. Il sera souvent diagnostiqué dès l’enfance.

L’asthme et l’eczéma sont deux maladies chroniques souvent héréditaires. A l’heure actuelle, il n’y a pas de preuve scientifique pouvant suggérer que l’une de ces maladies engendre la deuxième. Cependant, une étude notable a permis de prouver que l’eczéma combiné à des sifflements pendant l’enfance peut causer un risque plus important de développer de l’asthme quelques années plus tard.

Il existe plusieurs traitements disponibles pour les personnes souffrant d’eczéma. Si vous êtes aussi soigné pour de l’asthme, votre docteur pourra vous conseiller de multiples traitements à utiliser de manière conjointe.

Asthme et reflux gastro-oesophagien (RGO)

Les reflux gastro-oesophagien, plus communément appelés brûlures d’estomac ou reflux d’acide, sont un trouble du système digestif qui résultent de la remontée d’acide de l’estomac vers l’oesophage. Ainsi, les asthmatiques auraient deux fois plus de risque de développer ces troubles digestifs que les personnes non-asthmatiques.

L’Académie Américaine de l’Asthme Allergique et de l’Immunologie avance le fait que les symptômes de l’asthme peuvent causer une relaxation excessive de la valve dans l’oesophage inférieur. C’est ce facteur qui favoriserait la remontée d’acide.

Les patients souffrant de RGO et d’asthme sont encouragés à faire contrôler ces deux maladies, afin de limiter autant que possible les symptômes. Votre docteur peut ainsi décider de vous prescrire une combinaison de médicaments selon la sévérité de vos symptômes.

Asthme et ostéoporose   

L’asthme provoque une inflammation des voies respiratoires et des poumons. Généralement, les symptômes seront traités grâce à la prescription de corticoïdes sous forme d’inhalateur. Comme pour tout autre traitement, les inhalateurs peuvent engendrer des effets secondaires.

Les corticoïdes peuvent en effet causer une diminution de la densité osseuse et conduire à de l’ostéoporose et parfois nommée ostéoporose provoquée par les stéroïdes.

L’ostéoporose tend à apparaître chez les patients utilisant cette catégorie de médicaments en dose élevée et sur le long terme.

Les patients ayant un risque de développer cette maladie peuvent réaliser un scanner de leur densité osseuse pour identifier une possibilité faiblesse. Des suppléments en calcium et en vitamine D peuvent aussi être prescrits pour éviter toute faiblesse osseuse.

Asthme, rhume et grippe

Si vous êtes asthmatique et que vous contractez un rhume ou la grippe, vous avez un risque plus élevé d’être victime d’une crise d’asthme. Un rhume ou la contraction d’un virus grippal enflamment les voies respiratoires. Cela peut avoir de très sérieuses conséquences pour une personne asthmatique, qui a déjà des voies respiratoires très sensibles.

Bien qu’il soit impossible de totalement se protéger des rhumes et de la grippe, vous pouvez suivre certaines précautions pour minimiser le risque de tomber malade:

  • Renforcez votre système immunitaire en mangeant de manière équilibrée, en pratiquant du sport et en dormant correctement
  • Lavez-vous régulièrement les mains. C’est un geste simple mais efficace. Les virus du rhume ou de la grippe se propagent par le contact avec des surfaces infectées. Le virus peut pénétrer le corps par l’intermédiaire des yeux, du nez et de la bouche. En vous lavant les mains, utilisez du savon et de l’eau et évitez autant que possible de toucher votre visage
  • Vous pouvez aussi parler à votre docteur du vaccin contre la grippe. Ce dernier vous protégera de certaines souches de virus

Si vous développez d’autres maladies, l’asthme est une maladie chronique qui peut vous rendre particulièrement vulnérable. Cela peut aussi signifier que si vous tombez malade, vos symptômes seront plus intenses et que vous souffrirez de certaines complications.

C’est pourquoi il est important de garder votre asthme sous contrôle en consultant régulièrement votre médecin.

Si vous avez des inquiétudes à propos d’autres maladies que votre asthme, parlez-en à votre docteur.