Le fait d’être diagnostiqué pour de l’asthme ne signifie pas que vous ne pouvez pas profiter comme tout le monde de vos vacances.

Cependant, avant de voyager, il faut vous assurer que certaines précautions ont été prises en compte.

Consultez notre article ci-dessous pour vérifier que vous êtes prêt à voyager et que vous ne prenez aucun risque pour votre santé.

Planifier

Si vous souhaitez partir en toute sérénité en vacances, vous devez essayer de planifier autant que possible.

Ainsi, entre quatre et six semaines avant votre départ, commencez à penser à ce dont vous avez besoin.

° Prendre rendez-vous chez le médecin

Avant votre voyage, c’est une bonne idée d’arranger un rendez-vous chez votre médecin traitant ou votre médecin spécialiste.

Cela donne l’opportunité à votre docteur de vérifier que votre traitement pour l’asthme est toujours efficace et que vous utilisez correctement vos médicaments. En outre, votre médecin peut vous donner des conseils spécifiques au lieu de vos vacances.

° Les vaccins

Selon le pays où vous souhaitez vous rendre, certains vaccins peuvent être nécessaires afin de vous donner la protection souhaitée et éviter tout risque pour votre santé.

Votre docteur vous donnera les informations nécessaires concernant les éventuels vaccins que vous devez faire. Sauf si vous êtes allergique à l’un des ingrédients du ou des vaccins, votre médicament pours l’asthme ne devrait pas faire l’objet d’interaction médicamenteuse.

° Les facteurs déclencheurs d’asthme

Quels sont les facteurs à l’origine de vos crises d’asthme? Est-ce qu’ils peuvent être présent sur votre lieux de vacances?

Selon le type de facteurs déclencheurs et la destination de votre voyage, une certaine préparation peut être nécessaire.

Un facteur fréquent auquel vous devez peut-être penser est le climat.

S’il y a un changement de température ou d’humidité, est-ce que cela constitue un risque? Est-ce que votre destination est concernée par un problème de pollution atmosphérique? Est-ce que le niveau de pollen risque d’être élevé?

Suivez votre traitement médical

 

Il est tout aussi important de respecter votre traitement pour l’asthme en vacances, comme vous le faites habituellement.

Cela inclut prendre le médicament tel que prescrit par votre docteur afin de réduire le risque de développer une crise d’asthme.

Vous devez aussi vous assurer d’avoir assez de stock pour toute la durée de votre voyage, ainsi qu’un stock suffisant en cas d’oubli ou de perte.

Il peut aussi être pertinent d’avoir avec vous des copies de votre ordonnance, si jamais vous perdez votre médicament ou que vous devez vous rendre chez un docteur ou à l’hôpital.

Conservez toujours avec vous votre inhalateur préventif et gardez un inhalateur supplémentaire dans votre bagage à main, si jamais votre bagage en soute est perdu.

Si vous prenez l’avion, votre inhalateur devra être placé avec vos autres liquides, dans un petit plastique blanc et selon les restrictions de l’aéroport. Il est possible de voyager avec certains médicaments dont la quantité est supérieure à 100 ml. Mais vous aurez besoin d’une permission préalable de l’aéroport et de la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagez, ainsi que d’une lettre de votre docteur.

Faîtes vos recherches

Avant d’entamer vos vacances, renseignez-vous sur les installations disponibles en cas d’urgence.

Est-ce que vous avez accès à une service d’ambulance? Où se trouve le docteur et l’hôpital les plus proches? Conservez toutes ces informations avec vous.

Pensez aussi à prévenir les personnes avec qui vous voyagez de toutes les informations concernant votre asthme qui peuvent s’avérer utile.

Voyager avec une assurance

Peu importe vos problème de santé, vous devez toujours vous assurer d’avoir une assurance voyage lorsque vous partez en vacances.

Au moment de demander votre assurance, il est important de préciser que vous souffrez d’asthme. Certaines compagnies d’assurance demandent aux patients souffrant d’une maladie chronique d’obtenir la permission de voyager auprès de leur médecin.

 

La CEAM

La carte européenne d'assurance maladie (CEAM) permet aux résidents de l’Union européenne de pouvoir se faire soigner dans l’ensemble du territoire de l’UE gratuitement ou à frais réduit.

Vous pouvez demander gratuitement votre carte sur internet, par téléphone ou en vous rendant directement à la CPAM la plus proche de chez vous.

Néanmoins, la carte ne permet pas de couvrir tous les soins de santé et c’est pour cette raison que la souscription à une assurance de santé peut être nécessaire.

Préparer votre voyage dans les airs

La plupart des personnes voyageant par avion n’auront pas de problèmes particuliers.

Cependant, les personnes souffrant d’asthme grave peuvent remarquer une exacerbation de leurs symptômes dans les lieux ou l’air est pressurisé et où le niveau d’oxygène est réduit. Selon la gravité des symptômes, vous pouvez demander à votre docteur de réaliser des tests pour s’assurer que votre voyage en avion est sans danger.

Avant votre départ en avion, veuillez en parler avec votre médecin.

Choisissez les bonnes activités

Si vos symptômes de l’asthme sont correctement contrôlés, vous devriez être capable de prendre part à n’importe quelle activité ou exercice sportif.

Néanmoins, vous devriez vous rappeler que certains facteurs comme un changement de température ou d’altitude peuvent jouer un rôle dans le déclenchement des symptômes asthmatiques.

La plongée sous marine, la randonnée en montagne ou le ski sont des activités populaires en vacances et qui présentent toutes des facteurs déclencheurs similaires (c’est-à-dire une changement extrême de température ou de pression d’air, et le stress).

Si votre asthme est exacerbé par l’une de ces activités, veuillez préalablement consulter votre médecin.

Les régulations concernant l’activité par les asthmatiques, notamment pour la plongée sous-marine, varient d’un pays à l’autre. N’oubliez donc pas de consulter les informations nécessaires si vous vous rendez à l’étranger.

Cependant, ce n’est pas parce que vous souffrez d’asthme que vous devez limiter vos envies lorsqu’il s’agit de voyager. Pour cela, il suffit d’organiser bien en amont votre voyage et de parer à toutes les éventualités.  

Dernière révision:  26/04/2017