L’anaphylaxie est une réaction allergique extrême, qui peut être potentiellement mortelle.

Les personnes étant victime d’un choc anaphylactique doivent immédiatement se rendre à l’hôpital.

Un choc anaphylactique résulte de la réaction excessive du système immunitaire à la présence ou au contact avec une certaine substance.  

Plus précisément, la réaction s’effectue entre la substance responsable de la réaction allergique et les anticorps anti allergiques du corps, appelés immunoglobuline E. Ces derniers libèrent soudainement des agents chimiques, dont de l’histamine, causant un gonflement des vaisseaux sanguins à travers le corps.

Quels sont les symptômes de l’anaphylaxie ? 

Certains patients ne développeront qu’un symptôme, alors que pour d’autres, l’ensemble des symptômes ci-dessous apparaîtront:

  • Rythme cardiaque rapide et/ou faible
  • Eruption cutanée
  • Nausée et vomissement
  • Gonflement des yeux, des lèvres, des mains et des pieds
  • Étourdissements
  • Difficultés à respirer en raison du gonflement de la bouche ou des voies respiratoires

Diagnostique

Il n’existe pas un test unique permettant de confirmer ou d’infirmer que vous avez un risque d’être sujet à une réaction anaphylactique. C’est une maladie relativement rare, mais elle peut potentiellement toucher tout le monde, à n’importe quel âge.

Il existe certains facteurs à risque augmentant la probabilité de faire de l’anaphylaxie.

  • Historique médical incluant une réaction anaphylactique. Si vous avez déjà eu une réaction grave dans le passé, il y a un risque vous connaissiez une nouvelle crise un jour
  • Les patients souffrant d’allergie ou d’asthme
  • Les patients ayant des antécédents familiaux d’anaphylaxie

Si vous avez un risque très élevé d’être victime d’une anaphylaxie, votre docteur peut décider de réaliser certains tests afin de déterminer à quoi vous êtes allergique.

Le résultat de ces tests ne permettra pas de donner l’indication de la sévérité d’une réaction potentielle ou la probabilité d’avoir une réaction anaphylactique. Mais il sera possible de vous aider à changer éventuellement certaines habitudes pour éviter d’entrer en contact avec les facteurs déclencheurs en cause.

  • Tests dermatologiques. La peau est piquée en très petite quantité de multiples allergènes pour contrôler une éventuelle réaction allergique. Un allergène provoquera généralement des rougeurs et des démangeaisons
  • Tests sanguins. Des prélèvements sanguins seront analysés pour déterminer si une personne réagit à certains allergènes
  • Journal alimentaire. C’est un journal qui permet d’annoter tous les aliments qui vous consommez afin de trouver les liens avec vos réactions allergiques
  • Autres maladies. Votre docteur vérifiera si votre allergie peut être liée à une autre maladie. Les autres maladies qui produisent des symptômes similaires peuvent notamment être des crises de panique, un trouble du système immunitaire, des maladies cardiaques ou pulmonaires et des convulsions

Déclencheurs de l’anaphylaxie  

L’anaphylaxie peut être causée par un certain nombre de déclencheurs.  

Les plus fréquents sont les suivants:  

  • Alimentation. Spécialement les noix, les crustacés, les fruits de mer, le lait et les oeufs
  • Piqûres d’insecte ou morsures. Tels que des guêpes, des abeilles, des frelons ou des fourmis
  • Latex. Substance se trouvant généralement dans les préservatifs
  • Agents de contraste. Insérés par intraveineuse lors d’examens par rayon X
  • Médicaments. Aspirine, ibuprofène et antibiotiques

Quelle est la différence entre un choc anaphylactique et une réaction allergique ?

Lorsqu’une personne allergique entre en contact avec l’un des allergènes, leur corps répond de la même manière que s’il est attaqué et libère par conséquent des agents chimiques dans certaines zones spécifiques du corps.

Par exemple, les personnes souffrant d’une allergie au pollen peuvent ressentir des démangeaisons au niveau des yeux ou éternuer. Ces symptômes sont causés par le fait que les particules de pollen entre en contact avec le corps via le nez et les yeux.

Cependant, dans le cas d’un choc anaphylactique, l’agent chimique appelé histamine est libéré dans le sang. Cela peut causer une réaction plus large à travers le corps, qui se traduira généralement par un gonflement du corps, des éruptions cutanées et des troubles de la respiration.

L’anaphylaxie est presque toujours une réaction instantanée, mais peut aussi apparaître après un certain temps d’exposition à la source allergène.

Comment se prévenir d’une réaction anaphylactique?

Vivre avec une allergie grave peut être imprévisible car il n’est pas toujours possible d’éviter les allergènes.

Cependant, il est vivement conseillé de faire tout ce qui est possible pour ne pas entrer en contact avec les substances responsables de vos symptômes allergiques. Vous pouvez notamment suivre les conseils suivants:

  • Connaître l’allergène responsable de vos symptômes

Vous devez savoir quelle est la source de votre allergie et éviter son contact autant que possible. Votre docteur pourra vous conseiller sur les meilleures mesures à suivre.

  • Alerter les autres

Une fois que vous avez identifié l’allergène en cause, veuillez informer les personnes de votre entourage afin qu’ils vous aident à éviter les allergènes; vos amis, votre famille, vos collègues. Certaines personnes porteront un bracelet ou un collier décrivant leur allergie.

  • Être vigilant 

Vous devez toujours être vigilant à ne pas être en contact avec les allergènes responsables d’un choc anaphylactique éventuel.

Si vous êtes allergique aux guêpes et aux abeilles, vous devez être prêt vigilant lorsque que vous êtes en extérieur, notamment quand le temps est ensoleillé. Vous devez adapter le choix de vos vêtements et éviter de porter des couleurs trop vives et découvrant trop votre peau.

Les personnes souffrant d’une allergie alimentaire doivent toujours lire correctement la composition des aliments qu’ils achètent ou qu’ils consomment, notamment lorsqu’ils sont au restaurant.  

Comment traiter une anaphylaxie ? 

La majorité des réactions anaphylactiques peuvent être traitées avec succès. Le nombre de décès par an est proche de zéro. Néanmoins, il ne faut pas négliger le risque que constitue un choc anaphylactique.

Si vous êtes sujet à une anaphylaxie, vous serez soigné avec les médicaments suivants:

  • L’Adrénaline (aussi appelée épinéphrine) est très importante pour le traitement d’une telle réaction allergique

Elle peut s’administrer immédiatement, dès que les symptômes propres à un choc anaphylactique apparaissent. Le stylo-injecteur EpiPen permettra de délivrer une dose standard d’adrénaline via un auto-injecteur intramusculaire.  

  • Oxygène

Le corps peut manquer d’oxygène car les voies respiratoires sont resserrées. Ainsi, une importante concentration délivrée directement dans les voies respiratoires permet de soulager les symptômes.

  • Médicaments intraveineux

Après avoir pris votre traitement initial, des antihistaminiques et des corticostéroïdes peuvent vous être prescrits par intraveineuse. Ces deux catégories de médicament permettent de contrecarrer la dilation des vaisseaux sanguins et la constriction des voies respiratoires. Cela permettra de réduire la durée de la réaction, ainsi que le risque d’une seconde réaction allergique.

Dernière révision:  05/07/2017