Il est essentiel de toujours garder en tête votre risque d’allergie, et cela est d’autant plus important quand on est enceinte. Il est absolument primordial de demeurer en bonne santé alors que votre corps connaît des changements importants et qu’il doit s’adapter.

Même si vous ne souffrez pas d’une maladie particulière, dès que vous apprenez votre grossesse vous devez vous rendre chez votre médecin généraliste.

Changements hormonaux

La grossesse a pour conséquence de libérer des hormones spécifiques qui peuvent altérer la façon dont votre corps réagit à certains stimuli. C’est pourquoi il y a une probabilité que vos symptômes allergiques évoluent durant votre grossesse.

Pour certaines femmes enceintes, les symptômes allergiques peuvent s’améliorer. Mais pour d’autres, les symptômes s’aggraveront. Enfin, dans de rares cas, des femmes développeront pour la première fois une allergie.

Si votre allergie évolue ou s’aggrave, consultez votre médecin. Il pourra vous conseiller un changement dans le dosage de votre médicament ou la prescription d’un autre traitement.

Traitements médicaux

Beaucoup de personnes souffrant d’allergies suivent un traitement médical de longue durée, leur permettant de contrôler leurs symptômes. Ainsi, les personnes asthmatiques se voient prescrire un inhalateur à but préventif. Cela leur permet de continuer leur vie normalement.

N’effectuez pas de changements concernant votre traitement sans en parler d’abord à votre médecin généraliste ou allergologue. Continuez votre traitement normalement, sauf si votre docteur vous a conseillé le contraire.

Si vous êtes enceinte et si vous arrêtez de prendre votre médicament antiallergique, il y a un risque que vos symptômes s’aggravent. Cela peut mettre votre santé et celle de votre foetus en danger.

Avant de continuer vos médicaments, même sans ordonnance, veuillez en discuter avec votre docteur ou votre pharmacien.

Néanmoins, être enceinte ne signifie pas que vous devez arrêter votre médicament antiallergique. D’autant plus qu’il existe de nombreux traitements sans danger pour votre grossesse.

Si votre docteur vous a prescrit une auto-injecteur d’adrénaline, veuillez consulter votre médecin pour connaître la meilleure façon de l’injecter.

Les détails de votre allergie doivent être notés dans votre dossier médical afin que l’ensemble de l’équipe médicale en ait connaissance.

Alimentation

Si vous êtes concernée par une allergie ou une intolérance alimentaire, vous devez discuter de votre régime alimentaire avec votre docteur.

Durant votre grossesse, vous devrez vous assurer de consommer l’ensemble des nutriments dont vous avez besoin et que vous ne souffrez pas de carences.

Séjour à l’hôpital

Durant la durée de votre grossesse, il est fort probable que vous entriez en contact avec différents professionnels de santé. Ils doivent tous connaître votre allergie afin qu’aucun risque ne soit pris pour votre santé et celle du foetus.

Si vous souffrez d’une allergie grave et qu’il y a un risque pour que vous soyez admise à l’hôpital, vous pouvez envisager l’achat d’un bracelet d’identité médicale. Cet accessoire permet en cas d’urgence médicale de communiquer au personnel de santé votre allergie.

Lorsqu’on va accoucher, une bonne organisation est primordiale. Votre dossier médical doit absolument inclure les détails de votre allergie. Cependant, en cas d’accouchement en urgence, n’hésitez pas à rappeler au personnel médical votre allergie.

Au moment de l’accouchement, n’oubliez pas de prendre vos médicaments avec vous. Et si vous avez pris votre traitement, indiquez-le au personnel médical afin de ne pas risquer d’interaction médicamenteuse.

Est-ce que mon enfant héritera de mon allergie ?

Malheureusement, il est impossible de savoir à l’avance si votre enfant développera la même allergie. On estime que si un des deux parents est allergique, il y 30% de risque que l’enfant hérite de l’allergie. Si les deux parents sont concernés par une allergie, le risque se situe entre 60 et 80%.

Il n’y a pas de conclusion scientifique permettant de prévenir certaines allergies pendant la grossesse.

Les femmes enceintes doivent se concentrer sur le fait de rester en bonne santé, de manger correctement et de manière équilibrée, de demeurer active et de ne pas fumer.

A l’heure actuelle, il y a débat concernant l’allaitement et si cela peut aider à protéger les enfants de l’apparition de symptômes allergiques.

Pour information, l’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à l’âge de six mois du nourrisson.

Rester en bonne santé

Pendant votre grossesse, il est primordial de demeurer en bonne santé pour ne pas mettre en danger la vie de votre foetus.

  • Si vous êtes concernée par une allergie, prenez un rendez-vous avec votre médecin généraliste ou votre allergologue afin qu’il puisse éventuellement ajuster votre traitement médical
  • Suivre votre traitement antiallergique selon la prescription de votre médecin
  • Manger de manière équilibrée. Eviter les aliments responsables de vos symptômes d’allergie ou de votre intolérance, ou les aliments déconseillés aux femmes enceintes
  • Rester active et pratiquer des exercices physiques réguliers
  • Prenez soin à chaque étape de votre grossesse de consulter votre médecin et d’informer le personnel médical de vos symptômes allergiques